Comment mettre en place la surveillance de quartier

Consultez le Guide pratique sur la création et la survie de surveillance de quartier du service de police d’Ottawa.

Déterminer le niveau d’intérêt, une réunion publique, et l’enregistrement des membres. Votre Centre de police communautaire local (CPC) fournira un appui à ce processus (toute la littérature, des conseils et des présentations, à l’exception de la formation et de la gestion de la surveillance de quartier, qui doit être avant tout une initiative communautaire).

Chaque surveillance de quartier doit avoir un coordonnateur pour servir de point de contact et de porte-parole entre les membres et le CPC. Le coordonnateur, assisté par une équipe responsables de quartier, maintient également une liste à jour des membres et encourage les nouveaux voisins à se joindre à la surveillance de quartier.

  1. La première étape dans le processus de formation de la surveillance de quartier impliquerait une consultations de votre quartier afin de déterminer le niveau d’intérêt et les frontières pour la taille du groupe de la surveillance de quartier.
  2. Réunion publique (si la personne d’intérêt voudrais en avoir un pour tous les voisins de la rue ou de la zone) peut être tenue au CPC.
  3. La personne qui aimerait avoir la surveillance de quartier devient généralement le coordonnateur.
  4. Le coordinateur et certains de ses voisins commencerait les consultations des voisins habitant pour avoir une surveillance de quartier.

Pour consulter les voisins, la littérature nécessaire comprend;

  1.     Liste pour enregistrer les noms et informations
  2.     Lettre d’introduction
  3.     Formulaire d’inscription de surveillance de quartier
  4.     Pamphlet de Surveillance de quartier (Soyez de la partie)

80% est idéalement requis pour une surveillance de quartier, mais 50% est accepté.

Après que la surveillance de quartier a été mis en place, un autre pamphlet de surveillance de quartier (Surveillance de quartier: Guide des membres) est distribué avec un autocollant de la surveillance de quartier qui sera placé généralement proche de ou sur la porte d’entrée.

Ensuite, une demande est envoyée pour l’installation de l’enseigne de surveillance de quartier ou de panneaux pour la route ou les environs.

Rôles:

Les membres
Les membres des groupes de surveillance de quartier sont les piliers du programme. Leur devoir consiste à veiller à leurs intérêts et à ceux de leur famille et de leurs voisins. Pour ce faire, ils doivent :

  • se tenir au courant des activités du programme et des services qu’il offre;
  • être à l’affût des activités suspectes et en informer promptement la police, puis leur coordonnateur ou son remplaçant;
  • s’assurer que leur propre demeure est sécuritaire;
  • s’occuper de la maison ou de la propriété de leurs voisins immédiats en leur asbence, s’ils en font la demande;
  • participer aux réunions générales du programme;
  • être le genre de voisins qu’ils aimeraient avoir eux-mêmes.

Les responsables de quartier
Les responsables de quartier sont chargés avant tout de surveiller une dizaine de demeures dans leur secteur. Ils doivent :

  • se présenter aux nouveaux voisins, leur parler du programme et les inviter à s’y joindre;
  • donner l’exemple en respectant les consignes de sécurité à domicile et en étant de bons voisins;
  • tenir à jour une liste des membres de leur secteur et informer le coordonnateur des changements;
  • signaler les crimes ou les tentatives de crime au coordonnateur, après en avoir informé la police;
  • renseigner les habitants au sujet des introductions par effraction et des autres activités dangereuses qui ont eu lieu dans le secteur;
  • nommer un adjoint ou un remplaçant qui prendra la relève en leur absence;
  • diffuser de l’information sur le programme Surveillance de quartier;
  • représenter le point de vue des membres de leur secteur durant les réunions générales.

Les coordonnateurs
Les coordonnateurs sont responsables de l’ensemble de leur groupe de  surveillance de quartier, et assurent la liaison avec le Service de police d’Ottawa par l’entremise du centre de police communautaire (CPC) de  leur localité. Ils doivent :

  • participer aux réunions des coordonnateurs;
  • organiser des réunions générales de tous les membres de leur groupe de surveillance et rencontrer régulièrement les responsables de quartier;
  • faire la promotion du programme Surveillance de quartier lors d’activités communautaires;
  • recruter des membres et des responsables de quartier;
  • préparer les messages du Système d’appel automatique du Service de police d’Ottawa (SAASPO) pour leur groupe;
  • transmettre l’information pertinente aux responsables de quartier;
  • organiser l’affichage des panneaux du programme.